Newsroom

2May

« Véritable visionnaire dans le monde des aquariums et des zoos », le PDG d’Ocean Wise, John Nightingale, annonce qu’il prend sa retraite

« Son dévouement, son enthousiasme et son expertise nous manqueront »,
affirme la directrice générale d’Aquariums et zoos accrédités du Canada.

Ottawa (le 2 mai 2018) — Après presque un quart de siècle à la barre d’un des meilleurs établissements aquatiques au monde, John Nightingale quitte ses fonctions de président-directeur général d’Ocean Wise et de son initiative, l’Aquarium de Vancouver. Il restera en fonction jusqu’à ce que son remplacement soit en place, a-t-il annoncé jeudi.

« Bien que son expertise ait toujours été de sensibiliser les gens à l’importance des océans et de la vie aquatique, il a aussi fait preuve d’une grande détermination dans sa poursuite de la conservation », a déclaré la directrice générale d’Aquariums et zoos accrédités du Canada, Susan Shafer.

« Même si son dévouement, son enthousiasme et son expertise nous manqueront, il nous dit qu’il continuera d’être un ardent défenseur de tout ce que nous faisons et c’est bon à savoir. »

Le rôle de M. Nightingale ne peut être sous-estimé. Pendant qu’il orientait l’établissement vers la conservation, l’éducation et la recherche, il s’est concentré sur la durabilité et une solide situation financière. Récemment nommé un des employeurs les plus « verts » du Canada, Ocean Wise, dont la valeur s’élève maintenant à 40 millions de dollars avec plus de 500 employés et plus de 1 100 bénévoles, est le seul établissement civique au Canada financièrement autosuffisant qui fonctionne sans subventions gouvernementales annuelles.

Visionnaire, créatif et stratégique. Voilà comment le décrit Greg Tarry, un collègue de M. Nightingale depuis plus de deux décennies.

« Il est une des rares personnes vraiment visionnaires avec qui j’ai eu l’occasion de travailler », précise M. Tarry, administrateur associé d’AZAC. « Je crois il était un des premiers, sinon le premier, à reconnaître la nécessité de créer et de préserver notre “acceptation sociale” afin de nous permettre de prospérer et de réaliser nos mandats en matière de bien-être animal, de conservation, de science et d’éducation. Il a reconnu que la perception du public concernant la façon dont nous traitons nos animaux est la pierre angulaire de notre survie. »

Malgré son rôle de féroce défenseur de l’aquarium dans un environnement souvent hostile à la suite des activités des militants pour la défense des animaux, il est très avenant, précise M. Tarry. « Lorsqu’il prendra sa retraite, il laissera un grand vide à combler, tant à l’Aquarium de Vancouver qu’à AZAC. »
___________

Fondé en 1975, AZAC est le principal organisme d’élaboration des normes en matière de bien-être animal au Canada. Son processus d’élaboration des normes repose sur les opinions d’experts, dont des chercheurs, des biologistes et le milieu universitaire, afin de nous assurer que les normes reflètent les plus récentes recherches en matière de bien-être animal, de gestion organisationnelle et de protocoles de sécurité. Fondées sur une approche scientifique, les normes d’AZAC permettent de répondre aux préoccupations éthiques concernant les zoos et les aquariums. À l’heure actuelle, ce sont les seules normes pancanadiennes qui régissent les installations zoologiques au pays.
____________________

 Renseignements 

Susan Shafer
Directrice générale
Aquariums et zoos accrédités du Canada (AZAC)

613-627-3779, poste 221,
sshafer@caza.ca

Back To Main

Contact

880 Taylor Creek Dr.
Ottawa, Ontario
K4A 0Z9

Site Map