Salle de Presse

5Dec

Une morsure de serpent qui aurait pu être fatale nous rappelle la nécessité de règlementer la garde des animaux exotiques en Ontario

OTTAWA, le 4 décembre 2017 – Une morsure de serpent presque fatale subie par un homme de Toronto cette semaine rappelle de façon troublante les raisons pour lesquelles le gouvernement de l’Ontario doit mettre en place des règlements et des mécanismes contraignants, afin de gérer les animaux exotiques dans la province.

Même si les responsables municipaux ont pu faire appel à un membre du réputé réseau de bien-être animal d’AZAC – Andrew Lentini, conservateur des reptiles et des amphibiens au Zoo de Toronto – pour sauver l’homme, cet incident illustre les conséquences très réelles de l’absence d’un cadre réglementaire.

À l’heure actuelle, l’Ontario est la seule province au Canada où il n’y a pas de règlement pour gérer la garde des animaux exotiques. En fait, le contexte actuel permet aux résidents privés de garder des animaux exotiques pratiquement sans aucune supervision gouvernementale – ce qui pose un tort considérable aux animaux dont les propriétaires n’ont pas les connaissances appropriées pour en prendre soin, mais également à la santé et à la sécurité du public, qui n’est pas conscient des risques majeurs associés aux interactions avec des espèces exotiques.

Compte tenu que le public souhaite de plus en plus interagir avec des animaux exotiques en Ontario, toute hésitation à faire face à cette question aggravera certainement le tort fait aux animaux.

C’est en Ontario qu’on trouve certaines des mesures les moins rigoureuses au pays en matière de gestion des zoos et des aquariums. Même si les zoos et les aquariums connus font l’objet d’inspections de la Société de protection des animaux de l’Ontario (SPAO) deux fois par année pour évaluer le bien-être animal, les inspecteurs ne possèdent pas la formation ni l’équipement nécessaires pour évaluer les mesures de sécurité requises pour protéger le public contre les risques uniques que pose la garde d’espèces rares.

Depuis plusieurs années, AZAC se joint à d’autres – dont la SPAO – pour demander l’élaboration de règlements qui reflètent les normes d’AZAC visant à minimiser les risques causés par le système débridé actuel. Parmi les centaines de zoos dans la province, seulement 13 sont accrédités par AZAC à la suite d’une inspection indépendante volontaire. Les établissements accrédités d’AZAC doivent satisfaire à des exigences rigoureuses pour gérer le bien-être animal, leurs activités, la santé et la sécurité, et ils sont évalués par des inspecteurs indépendants qui ont des qualifications dans les soins vétérinaires, le bien-être animal et les protocoles de sécurité.

Comme en témoigne cet incident qui aurait pu avoir une tournure tragique, les risques de la complaisance gouvernementale pour la santé et la sécurité des Ontariens sont bien réels. Nous exhortons le gouvernement de l’Ontario à collaborer avec AZAC et d’autres organismes qui ont a cœur le bien-être animal en vue d’élaborer des règlements qui protègent le public et qui garantissent que ceux qui gardent des animaux exotiques le font conformément aux pratiques exemplaires reconnues internationalement en matière de bien-être animal.

À propos d’AZAC

Fondé en 1975, AZAC est le principal organisme d’élaboration des normes en matière de bien-être animal au Canada. Son processus d’élaboration des normes repose sur les opinions d’experts, dont des chercheurs, des biologistes et le milieu universitaire, afin de nous assurer que nos normes reflètent les plus récentes recherches en matière de bien-être animal, de gestion organisationnelle et de protocoles de sécurité. Fondées sur une approche scientifique, les normes d’AZAC permettent de répondre aux préoccupations éthiques concernant les zoos et les aquariums et, à l’heure actuelle, elles sont les seules normes pancanadiennes qui régissent les installations zoologiques au pays. Sur les centaines de zoos qui existent au Canada, seulement 31 ont reçu l’accréditation d’AZAC à la suite d’une inspection indépendante.

 

Renseignements :

Ashley Street

Gestionnaire, Recherche et affaires publiques

Aquariums et zoos accrédités du Canada

Tél. : 613-878-0274

 

 

Back To Main

Contact

280, rue Albert, bureau 206
Ottawa (Ontario)
K1P 5G8

Plan Du Site