Salle de Presse

23Aug

AZAC se joint à la SPAO pour demander un resserrement des règlements régissant les animaux exotiques en Ontario

OTTAWA / Le 17 août 2017 – Plus tôt aujourd’hui, la Société de protection des animaux de l’Ontario (SPAO) a fait une déclaration demandant un resserrement des règlements régissant la garde d’animaux exotiques dans les établissements zoologiques de l’Ontario. Aquariums et zoos accrédités du Canada (AZAC) partage sans équivoque les préoccupations de la SPAO concernant les installations non accréditées et les zoos itinérants en l’absence de règlements provinciaux et de mesures d’application efficaces.

Puisque l’accréditation d’AZAC est actuellement volontaire, seulement treize parmi les centaines de zoos en Ontario sont accrédités par AZAC. Les normes d’AZAC en matière de bien-être des animaux sont révisées annuellement en fonction des meilleures pratiques internationales dans les domaines de l’élevage, des soins vétérinaires, de l’enrichissement, de la programmation et de la gestion opérationnelle. Pour devenir membre accrédité d’AZAC, les établissements doivent non seulement satisfaire à ces normes en matière de bien-être des animaux, mais ils doivent également démontrer un engagement significatif à l’endroit de la conservation, de la recherche, du sauvetage et du rétablissement, ainsi que de l’éducation.

«À l’instar de la SPAO, nous reconnaissons que les jours des ménageries son révolus – c’est d’ailleurs ce que nous préconisons depuis de nombreuses années avec le Programme d’accréditation d’AZAC», déclare Susan Shafer, directrice générale d’AZAC. «Un peu comme le modèle employé en Colombie-Britannique, AZAC exhorte le gouvernement de l’Ontario à mettre en place des règlements pour régir la garde d’animaux exotiques qui reflètent les normes que les établissements accrédités d’AZAC doivent respecter, dont un engagement concret à sauver les espèces et à sensibiliser les visiteurs à la façon dont nos actions peuvent améliorer les habitats fauniques dans notre propre cour et dans les océans.»

AZAC entretient une relation de travail positive avec la SPAO lorsqu’il s’agit d’aborder des questions d’intérêt mutuel. Nous convenons avec la SPAO qu’il faut davantage d’expertise et de mesures d’exécution pour répondre aux préoccupations croissantes concernant le bien-être des animaux dans les établissements non accrédités et les zoos itinérants.

«La SPAO croit que l’utilisation d’animaux dans les expositions des zoos uniquement à des fins de gain commercial est un modèle d’affaires révolu qui doit disparaître», déclare Connie Mallory, inspectrice en chef à la SPAO. «Le moment est venu de commencer à travailler en vue d’atteindre cet objectif. Nous sommes heureux d’entretenir une relation étroite avec AZAC, ce qui nous permettra de travailler ensemble pour garantir que nos attentes et nos normes d’accréditation sont clairement comprises par les élus.»

En plus d’une réglementation plus rigoureuse et de mesures d’exécution plus efficaces pour les établissements zoologiques en Ontario, AZAC préconise également une meilleure supervision des animaux exotiques détenus dans des résidences privées.

«La réalité est qu’il existe un marché noir pour les animaux exotiques gardés dans des résidences privées», précise Mme Shafer. «À l’heure actuelle, le gouvernement n’a aucun mandat pour inspecter régulièrement les particuliers qui possèdent des animaux exotiques et qui ont souvent peu de connaissances sur la façon de répondre leurs besoins.»

AZAC continuera de collaborer directement avec la SPAO et le gouvernement de l’Ontario dans le but de formuler des recommandations et de fournir une expertise en ce qui concerne le bien-être des animaux, la conservation des espèces, la recherche, ainsi que les initiatives d’éducation et de sensibilisation.

Pour plus de précisions, veuillez communiquer avec :

Ashley Street, gestionnaire, Recherche et affaires publiques astreet@caza.ca 613-878-0274

Back To Main

Contact

280, rue Albert, bureau 206
Ottawa (Ontario)
K1P 5G8

Plan Du Site